December wishlist

Santa Claus is coming to town, en tout cas c’est ce que susurre Michael Bublé dans ma chanson de Noel préférée – quoi, tu ne connais pas cette chanson? Sacrilège -. En l’attendant, je vous ai préparé ma wishlist de Décembre, parce que  les découvertes ne s’arrêtent pas!

Boutique les Fleursboutique-les-fleurs(from Boutique Les Fleurs)

De la décoooooo! Oui, notez que la décoration me rend particulièrement enthousiaste, je n’y peux rien, c’est comme la mode, j’en suis folle. Ma marraine de Paris m’en avait déjà parlé mais moi, petite provinciale, j’avais quand même déjà remarqué cette jolie boutique il y a bien longtemps – merci Instagram -. Je n’ai mis que 3 coups de cœur mais sachez bien que si j’étais in real life dans la boutique, je prendrais en otage chaque pièce présente. Non parce que vraiment, j’aime tout, c’est comme si mon cerveau avait été mis à nu – c’est d’ailleurs un peu perturbant hehe -. Mais voilà, j’ai forcément sélectionné la lightbox, cette petite boîte d’amour qui lit dans les pensées et que je zyeute depuis a long time ♥ Et la collection Bloomingville, tellement poétique et remplie de mignonitude. Et puis comme je voudrais que mon mur ressemble à un désert d’Arizona en pleine nuit – tu l’as vue l’introduction placée comme si de rien n’était -, je crushe bien évidemment pour ces petites lunes roses – du rose, qui parie la durée de ma folie pour le rose qui a débuté il y a déjà un an? – et ces jolis cactus. Pour résumer, je n’ai qu’un mot: L.O.V.E. Et si vous aussi, c’est ici!

Koneety koneety(from Koneety)

Soyons honnête, cette découverte n’a pas été faite au hasard puisqu’on me l’a moi-même fait découvrir. Mais vous connaissez le jeu du téléphone arabe auquel on jouait à la maternelle? Et bien le concept est le même, je vous fait découvrir ce que j’ai adoré. Voilà donc la jolie marque Koneety qui regroupe à la fois bijoux et sacs. J’ai vraiment énormément aimé la forme de tous les sacs proposés, mais celui qui a pris le dessus est le sac Léa qui peut se porter de plusieurs façons, ce qui lui rajoute une qualité. Et en plus, les couleurs proposées sont absolument canons! Quelqu’un arrivera-t-il à deviner la couleur qui m’a fait chavirer? :) Et comme si cela ne suffisait pas, il a fallu que je tombe sur cette bague qui … Je vous laisse finir la phrase mais en tout cas vous pouvez être sûre que je n’en dis pas du mal, bien au contraire! Un petit tour sur le site s’impose, si si!

Claudie Pierlotclaudie-pierlot(from Claudie Pierlot)

Cette fois je pense que pas mal d’entre vous connaissent cette marque. Oui, et alors, j’ai le droit de crusher aussi pour de plus grandes marques hehe. Ceux qui me connaissent se seront sûrement dit « Aaah revoilà notre Céline et son léopard ». Et bien oui, cet imprimé me manque en Hiver et histoire de ne pas faire tout much, je suis évidemment tombée en amour devant ce manteau qui peut facilement être refroidi par une tenue sobre et sombre. Et puisque les petites robes noires restent les incontournables du dressing, en voilà deux pour le prix d’une. Et il semblerait que celle en dentelle se soit carrément imprimée dans ma rétine et que je voies la vie en robe noire depuis que je l’ai vue. A retrouver ici!

Le Molyle-moly(from Le moly savon)

Cette fois, on part du côté de la beauté pour découvrir cette petite marque qui fait du bien au corps avec plusieurs produits. Je ne vous redirai pas qu’il y a déjà un certain temps que je jette un œil à tout ce que j’achète et que j’ai dit byebye à tout ce qui provient des supermarchés – ah mince, je vous l’ai redit -. Là, on sait d’où viennent les ingrédients mais aussi les composants présents, et ce sont de vraies personnes qui les produisent et qui peuvent répondre à nos questions. Du savon biologique, en passant par le beurre de karité, l’huile d’argan, l’huile de tamanu, l’huile de coco, on pourra également faire un détour par le déodorant solide qui me tente d’ailleurs beaucoup. Et en plus, il existe aussi de jolies pochettes pour emballer tout votre butin. Qui se laisse tenter ici?

Psst: Hehehehe, vous avez vu mon nouvel avatar de blog? #lafilletropcontentepourunrien

 Her – Queens ft. ZéFire

 

The sweet escape #7 Dordogne

p1040263p1040267p1040351Monpazier

Beaucoup de temps écoulé depuis le dernier article. Mais c’est une période qui s’est révélée porteuse à la fois de sens mais aussi de nouvelles envies, de nouvelles ambitions. Un matin, j’ai remis le pied dans mon appartement et je me suis dit qu’il était temps, temps de sauter le pas de ce que je n’aurais finalement jamais pu réaliser si j’avais suivi mon ancienne vie. Temps de changer d’espace, de partir enfin vers des contrées inconnues pour fuir cette impression de stagnation, d’étouffement, fuir ces lieux qui me raccrochent à trop de souvenirs désagréables pour recommencer une vie toute neuve ailleurs dans un endroit plus grand à la hauteur de mes ambitions. Changer de vie ne se fait pas d’un coup de baguette magique, mais j’espère bien trouver rapidement le sésame qui me permettra de partir.

En attendant, je reviens partager avec vous le week-end férié de Novembre passé en Dordogne, dans le très joli petit village de Monpazier – nous sommes partis avec Airbnb, c’était la deuxième fois que j’utilisais ce site mais j’en suis toujours aussi contente, c’est tellement bien de découvrir son petit chez soi le temps de quelques jours -. A l’arrivée, le soleil et les grands espaces vides de la région nous ont vraiment permis de déconnecter. Nous en avons profité pour faire un tour en ville – ou plutôt en village -. Le lendemain, nous avons fait un tour au marché de Belvès, un village perché sur une colline, avant de visiter Monflanquin et de partir pour le château de Biron. Le dimanche, nous sommes partis à la recherche d’un bon restaurant à Cadouin – nous l’avons trouvé, et les rations étaient vraiment énooormes hehe – avant de visiter la grotte du Grand Roc – big up au guide qui était absolument à fond et tellement drôle – et le village des Eyzies de Tayac. Et même si nous étions tristes de repartir, après être passés par Sarlat le midi, nous avons pris un véritable bain de foule au retour, ce qui nous a quand même fait du bien après ne pas avoir croisé beaucoup de monde durant les derniers jours – citadin un jour, citadin toujours -. Et vous, vous y êtes déjà allé?

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

It’s been a while since I published my last post. But that period proved to be successfull because I finally defined new desires and new goals. One day, I came back home and realised it was time, time to do what I’ve been wanting but that I couldn’t have realised if I had followed the way I had begun last year. Time to change city and to run away from stagnancy and suffocation feelings, from hard memories to start from zero elsewhere. I know that such a change will take some time, but I hope that I’ll succeed it quickly. 

But for now, here I am with memories of the late November week-end I spent in Dordogne, in the sweet Monpazier’s village – we left with Airbnb, it was my second trip with it and I’m always pleased with it, it’s so great to discover a new home for some days -. We arrived under the sun and the great open spaces gave us a feeling of being far away from everything. We enjoyed a trip in the center town. The following day, we discovered Belvès’s market – it’s a nice village built on a hill -, before we went to Monflanquin and the Biron’s castle. On Sunday, we left for a restaurant in Cadouin – we find a really good one and portions were biiiig – before we went to the Great Roc’s cave – big up to the guide who was really fun – and to the Eyzies de Tayac. Even if we were sad to leave the region, after we stopped on our way in Sarlat, we were happy to enjoy a walkabout, we must say that we hadn’t see so many people during our trip .

 Her – Five minutes

p1040298Le château de Bironp1040319p1040327Cadouinp1040363p1040365Sarlat

Be a marshmallow when it’s grey outside + Concours FB

img_0028img_0051img_0173– photos taken by  Jérémy –

Graou outfit: Coat: Topshop / Shirt: Zara / Jean: Pimkie / Shoes: André

Qui a dit que l’Automne et l’Hiver c’était triste, qu’il faisait gris ou froid, que ça ne donnait pas envie de sortir et que les gens faisaient la tête? Humm, oui, moi bien sûr hehe. Enfin c’était avant, avant que je ne découvre cette petite merveille, celle qui allait me rabibocher – quoi plus personne ne dit ce mot? Et ben moi si d’abord, je dis ce que je veux ici – avec Monsieur l’Hiver. J’ai nommé ce que certains appelleront peaudebarbapapatoutdroitsortiedonnesaitoù mais qui pour moi est ma grosse guimauve fluffy bien chaude. Parce que si l’Automne/Hiver c’est gris – tu as vu comme pour moi il n’y a plus que deux saisons dans la vie? -, il fallait une couleur bien pétareuh – prononcé avec l’accent marseillais -, bien « hé oh je suis daltonnienne du gris et moi je vois la vie en rose ». Bon, il est vrai qu’avec ce manteau, je ne passe pas inaperçue, tout le monde dans ma ville se retournant sur mon passage et roulant de gros yeux genre « mais wtf la fille ». Sauf que vous savez quoi, je me suis toujours moqué de ce que les gens pensaient en mode – j’inclue également ma mère qui a souvent associé certaines de mes lubies à une crise de type cardiaque – et je suis totalement en phase avec ma guimauve. Et puis je vous présente deux looks autour de cette pièce, talons/pas talons – moi je préfère ma tenue graou, ce n’est pas pour rien qu’on me surnomme Féline hehe -. Et vous, vous avez déjà adopté une guimauve, qu’elle soit rose ou d’une autre couleur non conforme à l’Automne/Hiver? Quelle tenue vous plaît le plus?

Et comme annoncé dans le titre de l’article, j’organise un joli concours sur la page facebook du blog. Alors rendez-vous nombreux ici pour participer, les conditions sont dans le post! Bonne chance :)

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Who told you that Fall and Winter were sad, that it was grey or cold, that we didn’t want to go outside, that people were sad too? Humm, me of course hehe. But that was before. Before I found that baby, which is going to change my mind. This baby will probably be called cottoncandycomingfromnowhere but I actually call it my big warm fluffy marshmallow. Because if Fall/Winter is grey – did you see that I had two seasons instead of four in my head? -, I wanted a catchy colour to say that I was colour-blind and that grey was pink to me, to see life in piiink. That’s true that I get myself noticed when wearing it and that people can think that I’m an alien. Never mind, I never paid attention to what the other were thinking about concerning fashion, I’m totally in tune with my marshmallow. And here are two outfits, with heels and with mocassins. What about you, did you ever adopt a coloured marshmallow coat during Fall or Winter? What is your favourite outfit?

Black outfit: Coat: Topshop / Shirt: Vila / Jean: Pimkie / Shoes: Pimkie

 Randy – Justiceimg_0085img_0095img_0199