September wishlist

Hello, it’s me! Oui je reviens. Non je n’ai pas succombé à une attaque de zombie. Mais oui le blog a malheureusement subi les derniers changements de situation et tout ce que cela a impliqué. Je ne pourrais pas tout expliquer à moins d’écrire un roman – why not d’ailleurs, mon prochain best-seller dans toutes les Fnacs de France dès Noel 2016 – mais en gros, avec d’autres, nous nous sommes fait avoir et bim, un aller simple pour la recherche d’emploi now. Mais je ne n’envisage pas de laisser le blog, bien au contraire maintenant que je vais peut-être avoir plus de temps. Donc comme je n’ai pas fais ma rentrée, objectivement ma tête est toujours en Été – et de toutes façons calendrièrement parlant – invention, si si -, nous sommes encore en Été -. Alors vamos!

Hello, it’s me! Yes, I’m coming back. No I didn’t succumb to a zombie attack. But that’s true, the blog unfortunately suffered from the last events. I can’t explain everything because it would be too long – unless I’d write a bestseller available in every Fnac in France in December 2016, which could happen ahah -, but to sum up, with other colleagues, we were fooled and we must now find another job. But I absolutely don’t want to give up the blog, on the contrary! The fact being that I didn’t prepare the upcoming school year, my head has been in Summer for a long time, that’s why I don’t want to end with Summer discoveries! 

Marie-Isabelle Dussart midussart(from Midussart)

Dernière très belle découverte en date, celle de la jolie marque de Marie-Isabelle Dussart, créatrice de pochettes. Parce qu’il ne faut pas se mentir, on manque toujours de pochettes, c’est indéniable – quoi, je suis la seule à en être addict? -.  Des couleurs très douces, des imprimés qui sentent bon l’Été, des petits pompons et du boho – oui, encore et toujours – je craque complètement! Et surprise, vous pourrez apercevoir des pièces uniques sur le compte ou plutôt de magnifiques pièces uniques tout comme ce coussin qui semble sorti tout droit de mon imagination! Alors on fonce jeter un oeil!

Here is my late crush for Marie-Isabelle Dussart‘s beautiful brand. She designs great clutches! Because it’s not a lie, we always need clutches – am I the only one thinking that it’s a necessity? -. Sweet colours, Summer prints, pompoms and boho – yes, I’m addicted to it as you can see -, I’m in love! And there’s a surprise for you if you go and see her Instagram account, you’ll be able to see unique pieces, and these are absolutely lovely pieces, such as this coloured cushion which seems to come from my mind! So just have a look!

Euclideeuclide-paris(from Euclideparis)

Les photos parlent d’elles-même, ces bijoux sont un appel au soleil et à la mer – I miss you so much la plage -. Le signe distinctif de la marque? Les pierres naturelles bien évidemment! Que vous apparteniez au camp de l’argent, ou de l’argent doré à l’or fin – coucou, c’est mon cas -, il est absolument impossible de ne pas succomber au charme de ces bijoux épurés dont les pierres scintillent. Etant une amoureuse éternelle des joncs, j’ai forcément faibli à leur vue. Et la collection Ourea ne m’a pas non plus laissée indifférente, il faut dire qu’elle est vraiment parfaite! Chacune sa pierre sur le site donc!

Can you hear the ocean calling as you see those pictures? – I miss the beach so much -. Did you find the distinguishing feature of this brand? Natural stones, obviously! If you love silver or gold pleated jewels, you’ll necessarilly find something for you, you can’t be dissatisfied with these pure and shining ones. As I’m a great lover of  bangles, I actually had a crush on them. But I was really amazed by the Ourea collection which is also fantastic! You’ll find your stone on the site!

Happy Coïncidencehappy-coincidence(from Happy Coincidence)

Happy Coïncidence, le retour! Non je n’ai pas fais d’infidélité à cette jolie marque découverte maintenant au tout début du blog et dont j’ai toujours suivi l’évolution. Alors certes, comme dit plus haut, je n’ai pas fais ma rentrée. Mais cela ne m’a pas empêché de lorgner sur les affaires de rentrée – si toi aussi tu aimes tout particulièrement le rayon affaires d’école en Septembre, manifeste-toi ahah -. Mais là on ne parle pas de vulgaires cahiers, non non, mais plutôt de carnets aux imprimés qui donnent envie! Et puis pour boucler la boucle, on en revient encore une fois à mon amour pour les pochettes qui là aussi sont désirables. Et cherry on the cake, des nouveautés arrivent très très bientôt sur le site, le teaser est devant vos yeux sur la première image avec l’imprimé qui me fait frétiller d’impatience. Stay tuned!

Happy Coïncidence is back! No, I hadn’t forget about the nice discovery I had made at the beginning of the blog! As you may know, I didn’t prepare the upcoming school year. But it didn’t prevented me from searching for great notebooks and everything which has a relation – if you like the notebook/pens/drawing section, put your hands up in the air, just like the song huhu -. So I’m not thinking about ugly notebooks, oh no, but nice ones with great prints! And clutches, once again, are absolutely lovely. Cherry on the cake, you’ll soon discover tons of creative new gifts if you stay tuned! Here is a trailer on the first picture.

 Julien Doré – L’Eté Summer (souvenir)

Discovering another place: le Gers

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAP1030908Condom ♥

Enfin les vacances! Non pas que je les attende depuis un an, bon si, un petit peu. Ayant dû annuler la semaine à la mer initialement prévue en Juillet à cause d’un imprévu – cornebidouille de chouette, pour rester polie et non pas que je sois une octogénaire – , je n’ai pu qu’être complètement enthousiaste en apprenant que j’allais finalement partir en Août. Et bien sûr, la première question posée a été: « Où ça, pas dans le Nord j’espère?? – Nb 1: prière divine, doigts des mains et des pieds croisés, incantation magique aouhgagaga – Nb 2: le Nord étant délimité très précisément dans ma tête par une ligne rouge et se définissant par tout ce qui est au-dessus de Limoges. hum, ça fait un gros bout de France, je l’admets, mais je vous rappelle que je suis une Sudiste moi, Madame -. Le verdict est tombé: we were going to the Gers, un endroit encore inconnu. Et hop, GPS mental automatiquement enclenché – parce que oui, je connais par cœur la configuration des régions et départements du Sud #jesuisunecartesurpattes -. En plus, pas loin des Landes et du Pays Basque, ça ne pouvait que me conduire à ce  » Oh yeah » d’approbation.

Pour une première, je dois dire que le département a vraiment été très sympathique à découvrir, autant au niveau des paysages qu’au niveau de la gastronomie et des grands crus. Il y a de nombreuses bastides et des villages très typiques. Nous étions juste à côté de Jegun, un village perché très mignon. D’ailleurs, si jamais l’envie vous prend d’y passer, il faut absolument s’arrêter au restaurant La Halle – on y mange plus que bien et il y a mon péché mignon, le foie-gras – ainsi qu’à la Légende Irlandaise, un bar/pub tenu par le très fun Michael. Nous avons aussi visité Auch, Fleurance, Condom, Larressingle, Montréal – pas besoin d’aller jusqu’au Canada hein -, Fourcès, Lavardens, Vic-Fezensac – un stop pour déjeuner au Pachamama s’impose – Valence-sur-Baise et Eauze. J’ai particulièrement aimé Condom avec ses petites ruelles aux couleurs chaudes, sa cathédrale, son ambiance et son petit port. Ce qui est sûr, c’est que j’y retournerai avec plaisir – et qui sait, cette fois je pourrai peut-être dire bonjour à Pierre de l’Amour est dans le Pré hehe -. Je vous laisse donc découvrir ou re-découvrir plusieurs de mes coups de cœur!

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Here come the holidays! I’ve just been waiting for them for one year. As I had to cancel my July holidays because of an unexpected event, I could only be really enthusiastic when knowing that we were actually travelling in August. Of course, my first question was: « Where? Tell me that we’re not going to the North of France, pleeeease! » – Nb 1: prayer, fingers/toes crossed – Nb 2: the north of france being mentally delimited by a red line in my head and being everything which is above Limoges, hum that is to say a great part of France but it’s really hard to go against my southern origins -. The verdict has been given: we were going to the Gers, an unknow place for me. My mental GPS switched on – yes, I know southern regions by heart hehe -, I instantaneously discovered that this region was just near the Landes and the Pays Basque, that is to say « Oh Yeah »!

Even if it was the first time I’ve been there, I was really happy to discover this region and especially its landscapes, its fine food and wines. There are numerous fortified towns or typical villages. We were near Jegun, a beautiful perched village. If you go there once in your life, stop and eat at La Halle – the food is absolutely delicious and there’s my favourite food ever, foie-gras – and at la Légende Irlandaise, a pub owned by Michael, a fun Irish man. We also visited Auch, Fleurance, Condom, Larressingle, Montréal – like the one in Canada hehe -, Fourcès, Lavardens, Vic-Fezensac – you must absolutely eat at the Pachamama – Valence-sur-Baise and Eauze. I can now say that my favourite place was Condom and its nice streets, cathedral, atmosphere. If there’s one thing I know , it is that I’ll go back there with extreme pleasure. Here are some photos!

 Twenty One Pilots – Heathens

OLYMPUS DIGITAL CAMERALavardens et son petit journal ;)P1030961Valence-sur-BaiseP1030977Et je ne pouvais pas vous laisser sans vous montrer les paysages magnifiques et reposants juste à côté de Jegun

Waterfalls

20160802_11504920160802_11460920160802_114936(0)

– photos taken by  Anthony and Jérémy

Swimsuit: Topshop

Épicure prônait un mode de vie simple. Force est de constater que la société d’aujourd’hui court plutôt dans l’autre sens. Face à toute la saturation, il est parfois bon de se poser les vraies questions: que nous faut-il pour être heureux? Personnellement, j’en suis arrivée à cette conclusion: le bonheur réside dans les petits moments passés avec les gens qu’on aime et dans les nouvelles expériences. Parce que finalement, c’est lorsque l’on sort de sa zone de confort que l’on est le plus épanoui. Alors oui, c’est angoissant, oui c’est un saut dans le vide. Mais au final, il me semble que ça vaut franchement le coup et qu’on en sort grandi.

Quand je parlais des gens qu’on aime, les derniers jours passés entre amis en sont un bon exemple. Nous avons profité du beau temps pour aller nous promener dans les milieux les plus reculés de la Haute-Vienne, là où il n’y a pas forcément de réseau, là où il n’y a pas de Zara, là où il n’y a pas de Uber – je suis sûre que les Parisiens qui me lisent ont déjà fait une syncope à la vue de cette liste ahah -. Mais là où il y a des cascades, des lacs, des forêts et du calme. Nous avons même fait du bateau, ce qui soit dit en passant était une première pour moi. De morte de peur au début – d’accord, ceci est un gros euphémisme, je voyais déjà la fin de ma vie arriver hehe -, je me suis surprise à finalement laisser la peur complètement de côté pour redécouvrir un sentiment refoulé depuis très longtemps, celui de la liberté. Après la découverte des abords du lac, un apéritif dans une magnifique crique, nous sommes revenus au moment du soleil couchant. Et c’est là que je me suis dis que je venais justement de passer un des meilleurs moments de ma vie. Et vous, quel est le moment inattendu qui reste un très beau souvenir?

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Epicure was in favour of a simple life. We can now see that society has taken the opposite way. With all this « too-much » feeling, sometimes, it’s good to ask yourself good questions: what do we need to be happy? As far as I’m concerned, here is my conclusion: happiness is in the good moments spent with people you love or new experiences. Because happiness also comes when you decide to step out of your comfort zone. It can be frightening because it means leaping into a void. But in the end, I think its worth the effort.

When I was talking about people you love, I can say that these last days are a good example. We enjoyed great days and walked in quiet places, where there isn’t wifi, where there isn’t any Zara, where there isn’t any Uber – maybe Parisians already fell into a faint when readind this  ahah -. But there were waterfalls, lakes, forests and peace. We even went boating, it was my first time ever. At the beginning, I was quite afraid – okey, I was really really afraid -, but I began feeling well and I finally felt really good and free. After discovering the surroundings and having an aperitif in a beautiful cove, we finally reached the harbour under the sunset. And I told myself that I had spent one of the best moments of my life. What about you, what’s your greatest memory?

 Major Lazer – Cold Water