NOVEMBER WISHLIST.

Pas le coeur. Ces trois mots suffisent à expliquer ma désertion du blog ou des réseaux ces derniers jours pour ne plus voir ces horreurs déjà bien trop présentes dans mon esprit. Et ce n’est pas la grande responsabilité que mon métier m’a imposé lundi qui a allégé mes pensées en ce 16 novembre qui était pourtant le jour de mon anniversaire. Pour un jour heureux, je repasserai. Le retour est difficile mais on se doit de continuer nos vies malgré tout.

Je vous présente donc ma wishlist du mois de Novembre avec deux coups de cœur chaussures comme vous pouvez le voir!

I didn’t feel like posting anything these last days. I felt anxious seeing such horrible things, that’s why I chose to stay far away from the social networks for a while. And it’s not the responsibility I had on this monday which enabled me to feel more relaxed, on the contrary. But here I am once again, we have to continue to live our lives.

Katz and Birds

Katz and Birds

(from Katz and Birds)

Boum! C’est ce que mon cœur a fait en voyant ces jolies pépites! Des chaussures confortables, réalisées à la main en utilisant un cuir de qualité, voilà ce que nous offre Hadas Katz. Et comme je suis généralement fan des imprimés animaux, je dis oui oui oui aux derbies renard! Si vous voulez en savoir plus et découvrir le savoir-faire de la marque israélienne – parce qu’il y a bien des créateurs de génie dans le monde entier et qu’il faut en être fier -, un seul rendez-vous, le site de la gentille créatrice ou son compte facebook!

Boum! This is the sound my heart did when discovering these beauties! Comfy shoes, handmade with highest quality leather, this is what Hadas Katz offers us. And because I’m a huge fan of animal prints, I can just say YES to these great derbies! If you want to know more and discover the expertise of this Israeli brand – because there are talented designers in the whole world -, rendez-vous on Hadas’s site or on her facebook account!

Pray for the Sunshine

Pray for the Sunshine

(from Pray for the Sunshine)

Tout ce que j’aime, c’est bien ce qui résume les bijoux Pray for the Sunshine! De jolis bouts de rêve accrochés à un bracelet ou un collier doré comme pour nous réconforter de l’Hiver qui semble bel et bien s’être installé. Alors à coups de pierres roses, de coquillages ou de dream, il est temps de choisir notre bijou préféré, ou de s’en offrir plusieurs si comme moi vous n’arrivez pas à en choisir un seul!

Everything I like, these are the perfect words to sum up what I think about Pray for the Sunshine! Nice pieces of dreams hung on golden  bracelets or necklaces, as a comfort to survive to winter. So it’s time to choose your favourite jewel between pink stones, shells ou dreams. Anf if you can’t choose just one, like me, don’t choose and take all of them!

Eclipse

Eclipse

(from Eclipse)

Je saiiis, je vous avais déjà parlé d’Eclipse dans un précédent post puisque j’avais réalisé un look avec les espadrilles Rio. Mais j’ai de nouveau craqué en découvrant la nouvelle collection! Dois-je vous parler de ma subite addiction aux mocassins à glands ? – alors que dans un passé lointain, j’avais juré ne jamais aimer ces chaussures. Et bien oui, heureusement que j’ai changé d’avis, comme quoi les goûts changent pour le meilleur en vieillissant #wisdom -. C’est donc les yeux remplis de paillettes que je vous présente les trois crushs de cette saison. Pour se les offrir, on fonce sur le site!

I know, I’d already talked about Eclipse in this post – I had chosen an outfit with the Rio espadrilles -. But once again, I had a huge crush on the new collection! Do I have to tell you about my late mocassins’ addiction? – while far in the past I swore not to wear mocassins in my whole life. Yes, I grew up with new tastes, and this is for the best #wisdom -. This is with my eyes full of stars that I show you my three crushes of the moment. If you want them, it’s just here, on the site!

 Housse de Racket – The Tourist

 

Publicités

I’m a bat.

DSC_0011

DSC_0014

DSC_0034DSC_0035

– photos taken by Anthony

Cape: Stradivarius / Jean: Pimkie / Boots: Minelli

Je voulais commencer cet article de façon un peu spéciale cette fois puisque je voulais vous remercier, oui vous mes lecteurs et lectrices. Vous êtes tous les jours un peu plus nombreux à me suivre, et ça me conforte beaucoup dans mon idée d’avoir créé un blog, j’ai vraiment pu faire des rencontres au top!  Rien que la semaine dernière, j’ai reçu un mail de la gentille whatsop qui me disait qu’elle appréciait mon travail, ce qui m’a beaucoup touché. Et j’ai également eu le droit à ma toute première interview (ici), je n’en reviens toujours pas. Alors une dernière fois, merci à tous, YOU’RE THE BEST!

Pour en revenir maintenant à nos petits moutons mode, s’il y a bien une pièce que je cherchais depuis longtemps, c’est une cape! Dans l’idéal, je la voulais camel pour qu’elle aille avec mes bottes, et voilà le résultat! J’aime l’idée de pouvoir m’enrouler dans un manteau comme si c’était un plaid – bon d’accord, dans un monde idéal je sortirais avec mon plaid blanc doudou tout doux tout chaud sur les épaules, mais ça c’est dans un monde idéal, parce que dans le monde réel, je passerais surtout pour une folle évadée de l’asile, donc la cape est le bon compromis -. En plus, elle est vraiment super confortable, non non il n’y a pas à dire, je l’aime.

Bon, par contre il faut quand même mettre un gros pull dessous, c’est la leçon que j’ai retenue quand je l’ai portée pour la première fois, c’est-à-dire sur ces photos. Etant donné que je n’habite pas en Californie – hum hum rectifions, pas ENCORE, dreams are made to be followed, man – la température est très vite retombée où j’habite. Quand je dis très vite c’est que s’il fait plus de 3 degrés les après-midis, c’est limite s’il ne faut pas sortir le champagne. Mais même si j’ai eu très froid, même si le temps était affreux, même si la luminosité était nulle ce jour-là, je n’ai jamais autant ri. Parce que oui, en terme d’anecdotes, ce jour-là a été particulier. J’ai d’abord eu le droit à un enfant qui a fait venir tous les parents de la bibliothèque parce que les photos ont été prises à côté d’une bibliothèque, donc gros moment de solitude avec Anthony hehe. Ensuite, la luminosité était tellement ignoble qu’on avait prit une lampe de poche pour m’éclairer, sauf qu’à chaque fois ça donnait un effet « I’m a ghost » dont je me serais bien passée ahah. Et pour les photos shootées version urbaine, on a eu droit à une ribambelle de gens qui nous regardaient en sortant de leur banque. Mais l’essentiel – qui n’est pas dans Lactel d’ailleurs mais plutôt dans des sushis, si si – c’est que la soirée ait été folle.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

As a beginning, I first wanted to thank you. Every day, I’ve more followers than the day before, and it really confirms my first idea of creating this blog, I really met some great people!  Just last week, I received an e-mail from the sweet whatsop who told me how much she loved my work, I felt so happy about it. I also made my very first interview (here), and it’s been so cool that I haven’t realised yet! So one last time, thank you, YOU’RE THE BEST!

Anyway, returning to fashion, there’s one thing I’ve been searching for some time now, a cape! I wanted a camel one, because of the colour of my boots, and here is the love of my Winter! I love the fact that I can wrap myself  in a comfy coat – okey, in the ideal world, I’ll hang out with my so damn comfy  so damn soft plaid, but I’m sure that people would think I’m crazy –  that’s why the cape is the good compromise.

But, because there’s a « but » I discovered the first time I wore it – that’s to say on these photos – I recommend you to wear a BIG sweater under. Considering the fact that I don’t live in California – hum hum, just say that I don’t live YET in California, dreams are made to be followed, man – the temperature fell really really suddenly. When I say suddenly, it’s because you’ve to bring forth the champagne if it’s 3 degrees on the afternoon. But even if it was very cold, even if the weather was horrible and even if the light was absolutely aweful, I spent one of the best moments laughing. It’s also because strange things happened to Anthony and me ahah. First, a kid told everybody in the library that they were people doing some photos outside, because the photos were taken just near a library, which made us feeling quite uneasy. Then, the light was so aweful that even if we used a torch, the effect was a ghost face ahah. And in the end, a bunch of people watched us because we were near to a bank. But the most important thing is that the evening was great!

♪ Panic At The Disco – Miss Jackson