Polar bear

20170110_01063020170110_010804– photos taken by  Jérémy –

 Coat: Bershka / Jean: Pimkie / Boots: Minelli / Scarf: Zara

Les fêtes de fin d’années sont passées et dès le lendemain j’avais envie d’enlever toutes les décorations de Noel des rues, parce que hé oh, c’est terminé hein! Oui, 1er Janvier ne veut pas dire résolutions pour moi – franchement qui les tient encore, mieux vaut faire ce qu’on a envie à la place -, mais plutôt revenir du « bon » côté du calendrier, celui qui amène au Printemps, aux jours qui rallongent pour nous ramener au temps des picnics et des jambes à l’air. En bref, on peut anticiper l’Été et au vu du désastre ambulant qu’est le temps, ce ne serait pas un luxe.

Cet Hiver est étrange pour moi, alors que j’ai vécu l’année dernière complètement sur les rotules à cause de mon ex job, cette année je me surprends à Vivre avec un grand V. Alors certes, être en recherche d’emploi n’est pas non plus la folie tous les jours, la stagnation devient pesante à la longue, d’autant plus quand on veut bouger. Oui mais, parce qu’il y a un mais, je me suis rendue compte que je n’avais jamais fait autant de choses que depuis Septembre, que je n’avais jamais eu autant de projets en tête, et que j’avais aussi beaucoup évolué, et sur ce plan le bilan est extrêmement positif. Donc pour fêter ça je ne pouvais que sortir  mon manteau sheepsheep – je précise qu’aucun mouton n’a été victimisé comme me demandait gentiment un enfant à l’endroit où je travaille, aah les enfants – et profiter des quelques beaux jours de l’Hiver en couleurs nudes pour rompre la monotonie  – on a même pu sortir les lunettes de soleil, oh yeah, mais je vous rassure, il faisait froiiid quand même, sinon ça ne serait pas drôle- . Et à Collonges la Rouge avec Jérémy, parce que c’est toujours mieux à plusieurs.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Christmas is behind us, that’s why I felt like removing every little Christmas decoration because it’s now time to feel new. January doesn’t mean resolutions – Is there someone seriously keeping them ? I feel like doing what I want instead of suffering ahah – but going back to the « good » side of the year, to Spring, longer days, picnics and skirts or shorts. We can anticipate Summer and that’s the greatest thing to do when seeing that awful weather.

This Winter is quite strange for me, while I’ve been really exhausted with all the pressure I had in my ex job last year, I’m now Living. No, I won’t tell you that searching for a job is great everyday, being unable to move to Bordeaux is depressing. But, because there will aways be a « but », I realised I’d never been able to make so many things, to have so many projects or to evolve so much than this year, and this is really positive. Feeling positive, I wanted to put on my happy sheepsheep coat to enjoy sunny days in Winter – no sheep was killed for this coat if you were afraid of it -. And we went back to Collonges la Rouge with Jérémy, because hanging out with friends is always a good idea to add good vibes.

 Peter Peter – Loving Game

 

Brick by brick.

003001 002004

– photos taken by  Anthony –

Coat: Asos / Sweater: Mango / Jean: Zara / Shoes: Zara / Scarf : Bonobo / Bag: Minelli

Non vous ne rêvez-pas, c’est encore un look. Je vous parlais de mon manque de temps, j’ai clairement décidé de travailler autrement et après quelques mois de mise en route, j’ai enfin trouvé mon organisation entre vie professionnelle et vie privée. Alors j’espère bien retrouver mon rythme de croisière d’avant sur le blog!

Ayant déménagé cette année, j’ai dû laisser mes amis derrière, découvrir mon nouveau département et m’y adapter. Je ne regrette pas d’être partie, je regrette mes amis par contre. Mais c’est la vie, il faut faire avec, et si j’arrive un jour à habiter à l’endroit que je désire plus que tout et qui est encore plus loin, je devrai aussi m’arranger. Je ne les oublie pas pour autant, c’est donc avec une immense joie que je les ai accueillis dans mon chez moi. Et au programme, nous avons décidé de nous envoler pour mon endroit préféré parmi tous en Corrèze, Collonges-la-Rouge. Petite, j’y venais en famille donc je connaissais déjà. Mais le charme ne s’en va jamais, et j’y étais déjà retournée cette année. Les rues de briques rouges, les petites boutiques, les gens, c’est un tout. Nous avons d’ailleurs été très bien reçus à l’auberge du Cantou, le personnel était hyper gentil et les pâtisseries, humm – faut-il préciser ce que j’en pense hehe -. Un peu de soleil, un peu de ciel bleu, et hop, un petit look casual en pleine rue vide, les joies du hors saison. Je vous préviens, cette année je fais un gros craquage sur tout ce qui est doré, alors le doré risque d’envahir un peu plus mon armoire d’ici l’Été que je prépare avec impatience – paillettes -.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

This isn’t a dream, here is another outfit. I’d tell you about my lack of time this year, I clearly decided to work in another way and I must say that I found the right way of working and a better organization. I hope I’ll be able to come back to last year rythmn here!

I had to move out this year and discover my new department. I absolutely don’t regret it, it made me want to know more and more places in France if I can, but I regret my friends. But this is how it goes, I have to cope with it and if I succeed in moving out where I always wanted to do, I’ll also have to adapt the situation. I don’t actually forget them, that’s why I was so happy to welcome them in my new home. And we decided to go to my favourite place ever in Corrèze, Collonges-la-Rouge. As a child, I used to go there with my family. But the attraction of it will never die, I’d already come back in November. Red brick streets, little shops, people, everything makes it so special. We were also well received at the auberge du Cantou, people were really nice and the pastries were so huumm – do you need a definition hehe-. Sun, blue sky, here it is for a new casual outfit in empty streets. Be warned, I’m in love with gold this year, so I think it will invade my wardrobe before Summer.

 Twenty One Pilots – The Judge