Fitness at home

p1040507p1040515p1040517

Je me suis dit qu’il était temps de me dévoiler un peu plus sur ce blog, parce qu’après tout je n’ai jamais vraiment abordé ce que j’aimais faire. Voilà qui sera désormais chose faite avec ce premier article où j’ai décidé d’aborder une chose sans laquelle je ne pourrais pas vivre: le sport.

Tout au long de mes études, j’ai toujours détesté les sports co, ah ça oui, et la piscine n’en parlons pas – si toi aussi tu avais un ou une prof qui transformait tes heures de sport en entraînement intensif pour entrer au 5ème bataillon de l’armée -. A part la course, je pensais à tort ne pas aimer le sport. Sauf que quelques mois avant le Bac – c’est à dire à des années lumière -, j’ai eu envie d’essayer quelques exercices de fitness comme ça, sur un coup de tête, et j’y ai trouvé un bien-être contre le stress. Du coup je n’ai plus jamais arrêté et j’ai intensifié les exercices petit à petit. 7 ans plus tard, je ne peux plus me passer de ma dose quotidienne de fitness, plus mes plus grosses sessions deux jours par semaine. C’est simple, si je rate un ou plusieurs jours, je me sens moins bien que d’habitude et je rattrape tout après. Parce qu’il me manque ce sentiment de me dépasser, de développer mon mental et aussi le bien-être après sport.

Vous allez maintenant me dire: « Oui mais, tu fais du sport en salle? ». Et bien non. Déjà, ne nous mentons pas, les abonnements pour les salles coûtent un rein et la plupart de mes amies n’y vont même pas. Résultat, de l’argent gaspillé pour rien. Mais surtout, chez moi je suis libre de faire ce que je veux. Je programme moi-même ce que je veux cibler, je n’ai besoin que d’Internet et de mon coach, la surdouée du fitness qui est aussi mon idole, Jessica Mellet, et je choisis aussi mes pauses – et vous savez quoi, j’ai même le droit de me vautrer, ce qui ne serait pas vraiment bienvenu dans une salle avec une douzaine d’autres filles autour me regardant douteusement -. Donc voilà, une tenue de sport – j’ai shoppé la mienne en soldes à Pimkie et je l’aime -, une bouteille d’eau, un tapis de sol et hop c’est parti. Alors à tous ceux ou toutes celles qui pensent qu’on ne peut pas se motiver toute seule, je vous prouve le contraire!

Et vous, vous avez commencé ou vous voulez commencer le sport? Vous préférez en faire chez vous ou en salle?

PS: Ayons cependant une pensée émue pour mon voisin du dessous qui partage mes séances de sport. Allez, il aura droit à un bouquet à la fin de l’année.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

 Fitz And The Tantrums – HandClap

Valentine’s Day & AdoreMe

Qui l’eût cru, moi rédigeant un article Saint Valentin. Personnellement, j’ai toujours trouvé que cette fête était commerciale et que le sens en était un peu étrange – ah oui, alors comme ça on aime quelqu’un qu’un seul jour dans l’année? – . Mais décidant de faire comme si je n’avais jamais eu aucun avis sur la chose et que je venais de naître – c’est bien le seul moment où on peut n’avoir aucun avis sur aucune chose -, histoire de pouvoir être objective, j’ai trouvé un intérêt, que vous soyez team #SaintValentin, team #JemenfichedelaSaintValentinmêmesijaiunValentin ou team #SansValentin. J’ai nommé: The prétexte pour renouveler sa lingerie. Hehe, merci merci pour vos applaudissements de gratitude. Donc voilà, détenant maintenant l’information capitale de votre journée, vous vous posez désormais la question suivante: oui, mais où chercher? C’est là que j’interviens – la blogueuse mode ne passe-t-elle pas tout son temps à chercher partout? Quoi, ça s’appelle travailler à la CIA? Oh, tellement peu de différence -.

Bon, vous me direz que j’ai déjà découvert beaucoup de marques, mais la découverte n’en finira jamais et heureusement. Cette fois, je vous présente la marque Adore Me. J’y ai découvert de la lingerie, forcément, mais aussi des nuisettes – j’adoooore les combis nuisette -, des pyjamas, des maillots de bain – on tient le bon bout vers l’été, sisi – et même une ligne plus sportive que j’adore aussi. Mais en plein focus sur la Saint Valentin, je vous ai fait une petite sélection de rigueur parce que j’ai eu beaucoup de coups de cœur. Et si vous voulez plus d’inspirations, il y a le compte Instagram. N’hésitez-pas à me dire ce que vous en pensez!

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Who should have believed it, I talking about Valentine’s day. As far as I’m concerned, I must admit that I never really liked this day which is far too commercial and strange – so you love someone just once in a year? -. But deciding to think like a new born child who wouldn’t have any opinion about anything in order to be impartial, I found something great about this day, wether you are team #ValentinesDay, team #IdontcareaboutValentinesDayevenifIhaveaValentineboy or team #NoValentine: you’ve got the reason to buy lingerie – thank you for all your applause -. Now with the most important information of your day, you must think about the place to find it. Here I am! 

Okey, I already discovered some lingerie brands, but fortunately there are always discoveries! Here is Adore Me, with nice and beautiful lingerie, but also rompers – I loooooove it -, sleepwear and swimsuits – yes, Summer is coming -, and even activewear clothes – as a great fan, I’m found of it -. But talking about Valentine’s Day, here is my selection with great crushes. And if you want more inspirations, just go on Instagram. Do you like this selection?

➳ Coucou les nuisettes ou combis magnifiques ➳

adoreme-nuisettes

➳ Gros coup de cœur pour le modèle Rylie noir qui me fait penser aux coquillages d’été ➳

adore-me-1

➳ Crush crush pour le modèle Cate rose ➳

adore-me-2

 Sia – Never Give Up

Polar bear

20170110_01063020170110_010804– photos taken by  Jérémy –

 Coat: Bershka / Jean: Pimkie / Boots: Minelli / Scarf: Zara

Les fêtes de fin d’années sont passées et dès le lendemain j’avais envie d’enlever toutes les décorations de Noel des rues, parce que hé oh, c’est terminé hein! Oui, 1er Janvier ne veut pas dire résolutions pour moi – franchement qui les tient encore, mieux vaut faire ce qu’on a envie à la place -, mais plutôt revenir du « bon » côté du calendrier, celui qui amène au Printemps, aux jours qui rallongent pour nous ramener au temps des picnics et des jambes à l’air. En bref, on peut anticiper l’Été et au vu du désastre ambulant qu’est le temps, ce ne serait pas un luxe.

Cet Hiver est étrange pour moi, alors que j’ai vécu l’année dernière complètement sur les rotules à cause de mon ex job, cette année je me surprends à Vivre avec un grand V. Alors certes, être en recherche d’emploi n’est pas non plus la folie tous les jours, la stagnation devient pesante à la longue, d’autant plus quand on veut bouger. Oui mais, parce qu’il y a un mais, je me suis rendue compte que je n’avais jamais fait autant de choses que depuis Septembre, que je n’avais jamais eu autant de projets en tête, et que j’avais aussi beaucoup évolué, et sur ce plan le bilan est extrêmement positif. Donc pour fêter ça je ne pouvais que sortir  mon manteau sheepsheep – je précise qu’aucun mouton n’a été victimisé comme me demandait gentiment un enfant à l’endroit où je travaille, aah les enfants – et profiter des quelques beaux jours de l’Hiver en couleurs nudes pour rompre la monotonie  – on a même pu sortir les lunettes de soleil, oh yeah, mais je vous rassure, il faisait froiiid quand même, sinon ça ne serait pas drôle- . Et à Collonges la Rouge avec Jérémy, parce que c’est toujours mieux à plusieurs.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Christmas is behind us, that’s why I felt like removing every little Christmas decoration because it’s now time to feel new. January doesn’t mean resolutions – Is there someone seriously keeping them ? I feel like doing what I want instead of suffering ahah – but going back to the « good » side of the year, to Spring, longer days, picnics and skirts or shorts. We can anticipate Summer and that’s the greatest thing to do when seeing that awful weather.

This Winter is quite strange for me, while I’ve been really exhausted with all the pressure I had in my ex job last year, I’m now Living. No, I won’t tell you that searching for a job is great everyday, being unable to move to Bordeaux is depressing. But, because there will aways be a « but », I realised I’d never been able to make so many things, to have so many projects or to evolve so much than this year, and this is really positive. Feeling positive, I wanted to put on my happy sheepsheep coat to enjoy sunny days in Winter – no sheep was killed for this coat if you were afraid of it -. And we went back to Collonges la Rouge with Jérémy, because hanging out with friends is always a good idea to add good vibes.

 Peter Peter – Loving Game