Fitness at home

p1040507p1040515p1040517

Je me suis dit qu’il était temps de me dévoiler un peu plus sur ce blog, parce qu’après tout je n’ai jamais vraiment abordé ce que j’aimais faire. Voilà qui sera désormais chose faite avec ce premier article où j’ai décidé d’aborder une chose sans laquelle je ne pourrais pas vivre: le sport.

Tout au long de mes études, j’ai toujours détesté les sports co, ah ça oui, et la piscine n’en parlons pas – si toi aussi tu avais un ou une prof qui transformait tes heures de sport en entraînement intensif pour entrer au 5ème bataillon de l’armée -. A part la course, je pensais à tort ne pas aimer le sport. Sauf que quelques mois avant le Bac – c’est à dire à des années lumière -, j’ai eu envie d’essayer quelques exercices de fitness comme ça, sur un coup de tête, et j’y ai trouvé un bien-être contre le stress. Du coup je n’ai plus jamais arrêté et j’ai intensifié les exercices petit à petit. 7 ans plus tard, je ne peux plus me passer de ma dose quotidienne de fitness, plus mes plus grosses sessions deux jours par semaine. C’est simple, si je rate un ou plusieurs jours, je me sens moins bien que d’habitude et je rattrape tout après. Parce qu’il me manque ce sentiment de me dépasser, de développer mon mental et aussi le bien-être après sport.

Vous allez maintenant me dire: « Oui mais, tu fais du sport en salle? ». Et bien non. Déjà, ne nous mentons pas, les abonnements pour les salles coûtent un rein et la plupart de mes amies n’y vont même pas. Résultat, de l’argent gaspillé pour rien. Mais surtout, chez moi je suis libre de faire ce que je veux. Je programme moi-même ce que je veux cibler, je n’ai besoin que d’Internet et de mon coach, la surdouée du fitness qui est aussi mon idole, Jessica Mellet, et je choisis aussi mes pauses – et vous savez quoi, j’ai même le droit de me vautrer, ce qui ne serait pas vraiment bienvenu dans une salle avec une douzaine d’autres filles autour me regardant douteusement -. Donc voilà, une tenue de sport – j’ai shoppé la mienne en soldes à Pimkie et je l’aime -, une bouteille d’eau, un tapis de sol et hop c’est parti. Alors à tous ceux ou toutes celles qui pensent qu’on ne peut pas se motiver toute seule, je vous prouve le contraire!

Et vous, vous avez commencé ou vous voulez commencer le sport? Vous préférez en faire chez vous ou en salle?

PS: Ayons cependant une pensée émue pour mon voisin du dessous qui partage mes séances de sport. Allez, il aura droit à un bouquet à la fin de l’année.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

 Fitz And The Tantrums – HandClap

Sun in Winter.

Alors en premier lieu, à part les marmottes qui hibernent, je pense que tout le monde aura compris que 2014 était derrière nous. C’est pour ça que je voulais vous souhaiter une très bonne année, en espérant que 2015 vous apporte plein de petits bonheurs, et surtout, que vous soyez heureux!

Alors non, je ne ferai pas le déballage de mes cadeaux de Noël, parce que pour moi, Noël est une histoire de famille, pas de cadeaux. J’ai quand même passé une très bonne journée, tout comme j’ai passé un réveillon parfait avec mes amis. Voilà ce que sont les fêtes de fin d’année, l’occasion de passer du temps avec ceux qu’on aime.

Par contre, une fois les fêtes passées et comme chaque année, je me retrouve le 1er Janvier à me mettre à l’heure d’Été. Je sais, c’est un peu étrange mais l’année ne se divise qu’en deux parties pour moi. D’abord la première partie où, de Janvier à Octobre, je fais un déni de l’Hiver, puis je profite du Printemps et de l’Été et je refais un déni, de l’Automne cette fois. Puis vient la période de Novembre à Décembre où la folie de Noël prend le pas. Mais je n’y peux rien, mon cœur reste en Été. L’Été qui commence d’ailleurs sérieusement à s’effacer, les marques de bronzage sont encore là mais pour combien de temps encore? – à imaginer prononcée sur un ton tragique bien évidemment -. Autant dire qu’avec la grisaille environnante, même ma lampe multicolore n’y peut rien. Comme dirait une amie, quand on manque de soleil, on se sent « rabougrie » hehe. Et pour lutter contre ce mal – que les marmottes ne connaissent justement pas, chanceuses –  mon esprit fait diversion avec tout ce qu’il peut:

→ Me remettre à écouter le dernier album de Fitz And The Tantrums made in California.

The Walker ♥ 

→ Chercher mes photos de vacances au soleil – pleurs – oui, 30 degrés c’était le bon vieux temps.

PicMonkey Collage

– photos taken by Anthony

→ Recommencer ma fixette sur la Californie et sur le festival Coachella – oui je rêve d’y aller, je saoule avec ça mais parles-en plutôt à mon esprit -. Chaque année, quand tout le monde commence à en parler, je sur-rêve – oui, le verbe rêver est déjà pris par la Californie – d’un jour pouvoir booker un week-end pour y assister – et là la petite voix vilaine arrive: niark niark, je suis le concours et les partiels, tu sais, ceux qui t’empêchent de t’amuser -.

PicMonkey Collage

(from Staragora, Mybandnews & TBS)

– Si toi aussi tu trouves que ce short est magnifique – paillettes dans les yeux –

→ Pendant que d’autres tapent « look Hiver » sur Google, je me noie à corps perdu dans les photos de voyages, de bijoux dorés, de tatouages dorés, de looks short/top/maillot de bain.

PicMonkey Collage

(from Roseanddreams, Cosmopolitan & Lemagalire)

Quoi, le nombre de fois où j’ai prononcé le mot Été montre que je devrais suivre une thérapie? Non, je le vis très bien hehe. Je vous laisse avec ces quelques photos qui vous donneront, je l’espère, envie que l’Été – bingo, once more – arrive vite vite.

Et parce que le blog a tout juste six mois aujourd’hui, Happy demi Birthday to MerryGoRoundGirl!