Polar bear

20170110_01063020170110_010804– photos taken by  Jérémy –

 Coat: Bershka / Jean: Pimkie / Boots: Minelli / Scarf: Zara

Les fêtes de fin d’années sont passées et dès le lendemain j’avais envie d’enlever toutes les décorations de Noel des rues, parce que hé oh, c’est terminé hein! Oui, 1er Janvier ne veut pas dire résolutions pour moi – franchement qui les tient encore, mieux vaut faire ce qu’on a envie à la place -, mais plutôt revenir du « bon » côté du calendrier, celui qui amène au Printemps, aux jours qui rallongent pour nous ramener au temps des picnics et des jambes à l’air. En bref, on peut anticiper l’Été et au vu du désastre ambulant qu’est le temps, ce ne serait pas un luxe.

Cet Hiver est étrange pour moi, alors que j’ai vécu l’année dernière complètement sur les rotules à cause de mon ex job, cette année je me surprends à Vivre avec un grand V. Alors certes, être en recherche d’emploi n’est pas non plus la folie tous les jours, la stagnation devient pesante à la longue, d’autant plus quand on veut bouger. Oui mais, parce qu’il y a un mais, je me suis rendue compte que je n’avais jamais fait autant de choses que depuis Septembre, que je n’avais jamais eu autant de projets en tête, et que j’avais aussi beaucoup évolué, et sur ce plan le bilan est extrêmement positif. Donc pour fêter ça je ne pouvais que sortir  mon manteau sheepsheep – je précise qu’aucun mouton n’a été victimisé comme me demandait gentiment un enfant à l’endroit où je travaille, aah les enfants – et profiter des quelques beaux jours de l’Hiver en couleurs nudes pour rompre la monotonie  – on a même pu sortir les lunettes de soleil, oh yeah, mais je vous rassure, il faisait froiiid quand même, sinon ça ne serait pas drôle- . Et à Collonges la Rouge avec Jérémy, parce que c’est toujours mieux à plusieurs.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Christmas is behind us, that’s why I felt like removing every little Christmas decoration because it’s now time to feel new. January doesn’t mean resolutions – Is there someone seriously keeping them ? I feel like doing what I want instead of suffering ahah – but going back to the « good » side of the year, to Spring, longer days, picnics and skirts or shorts. We can anticipate Summer and that’s the greatest thing to do when seeing that awful weather.

This Winter is quite strange for me, while I’ve been really exhausted with all the pressure I had in my ex job last year, I’m now Living. No, I won’t tell you that searching for a job is great everyday, being unable to move to Bordeaux is depressing. But, because there will aways be a « but », I realised I’d never been able to make so many things, to have so many projects or to evolve so much than this year, and this is really positive. Feeling positive, I wanted to put on my happy sheepsheep coat to enjoy sunny days in Winter – no sheep was killed for this coat if you were afraid of it -. And we went back to Collonges la Rouge with Jérémy, because hanging out with friends is always a good idea to add good vibes.

 Peter Peter – Loving Game

 

Publicités

The sweet escape #7 Dordogne

p1040263p1040267p1040351Monpazier

Beaucoup de temps écoulé depuis le dernier article. Mais c’est une période qui s’est révélée porteuse à la fois de sens mais aussi de nouvelles envies, de nouvelles ambitions. Un matin, j’ai remis le pied dans mon appartement et je me suis dit qu’il était temps, temps de sauter le pas de ce que je n’aurais finalement jamais pu réaliser si j’avais suivi mon ancienne vie. Temps de changer d’espace, de partir enfin vers des contrées inconnues pour fuir cette impression de stagnation, d’étouffement, fuir ces lieux qui me raccrochent à trop de souvenirs désagréables pour recommencer une vie toute neuve ailleurs dans un endroit plus grand à la hauteur de mes ambitions. Changer de vie ne se fait pas d’un coup de baguette magique, mais j’espère bien trouver rapidement le sésame qui me permettra de partir.

En attendant, je reviens partager avec vous le week-end férié de Novembre passé en Dordogne, dans le très joli petit village de Monpazier – nous sommes partis avec Airbnb, c’était la deuxième fois que j’utilisais ce site mais j’en suis toujours aussi contente, c’est tellement bien de découvrir son petit chez soi le temps de quelques jours -. A l’arrivée, le soleil et les grands espaces vides de la région nous ont vraiment permis de déconnecter. Nous en avons profité pour faire un tour en ville – ou plutôt en village -. Le lendemain, nous avons fait un tour au marché de Belvès, un village perché sur une colline, avant de visiter Monflanquin et de partir pour le château de Biron. Le dimanche, nous sommes partis à la recherche d’un bon restaurant à Cadouin – nous l’avons trouvé, et les rations étaient vraiment énooormes hehe – avant de visiter la grotte du Grand Roc – big up au guide qui était absolument à fond et tellement drôle – et le village des Eyzies de Tayac. Et même si nous étions tristes de repartir, après être passés par Sarlat le midi, nous avons pris un véritable bain de foule au retour, ce qui nous a quand même fait du bien après ne pas avoir croisé beaucoup de monde durant les derniers jours – citadin un jour, citadin toujours -. Et vous, vous y êtes déjà allé?

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

It’s been a while since I published my last post. But that period proved to be successfull because I finally defined new desires and new goals. One day, I came back home and realised it was time, time to do what I’ve been wanting but that I couldn’t have realised if I had followed the way I had begun last year. Time to change city and to run away from stagnancy and suffocation feelings, from hard memories to start from zero elsewhere. I know that such a change will take some time, but I hope that I’ll succeed it quickly. 

But for now, here I am with memories of the late November week-end I spent in Dordogne, in the sweet Monpazier’s village – we left with Airbnb, it was my second trip with it and I’m always pleased with it, it’s so great to discover a new home for some days -. We arrived under the sun and the great open spaces gave us a feeling of being far away from everything. We enjoyed a trip in the center town. The following day, we discovered Belvès’s market – it’s a nice village built on a hill -, before we went to Monflanquin and the Biron’s castle. On Sunday, we left for a restaurant in Cadouin – we find a really good one and portions were biiiig – before we went to the Great Roc’s cave – big up to the guide who was really fun – and to the Eyzies de Tayac. Even if we were sad to leave the region, after we stopped on our way in Sarlat, we were happy to enjoy a walkabout, we must say that we hadn’t see so many people during our trip .

 Her – Five minutes

p1040298Le château de Bironp1040319p1040327Cadouinp1040363p1040365Sarlat

The sweet escape #6 Gers

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAP1030908Condom ♥

Enfin les vacances! Non pas que je les attende depuis un an, bon si, un petit peu. Ayant dû annuler la semaine à la mer initialement prévue en Juillet à cause d’un imprévu – cornebidouille de chouette, pour rester polie et non pas que je sois une octogénaire – , je n’ai pu qu’être complètement enthousiaste en apprenant que j’allais finalement partir en Août. Et bien sûr, la première question posée a été: « Où ça, pas dans le Nord j’espère?? – Nb 1: prière divine, doigts des mains et des pieds croisés, incantation magique aouhgagaga – Nb 2: le Nord étant délimité très précisément dans ma tête par une ligne rouge et se définissant par tout ce qui est au-dessus de Limoges. hum, ça fait un gros bout de France, je l’admets, mais je vous rappelle que je suis une Sudiste moi, Madame -. Le verdict est tombé: we were going to the Gers, un endroit encore inconnu. Et hop, GPS mental automatiquement enclenché – parce que oui, je connais par cœur la configuration des régions et départements du Sud #jesuisunecartesurpattes -. En plus, pas loin des Landes et du Pays Basque, ça ne pouvait que me conduire à ce  » Oh yeah » d’approbation.

Pour une première, je dois dire que le département a vraiment été très sympathique à découvrir, autant au niveau des paysages qu’au niveau de la gastronomie et des grands crus. Il y a de nombreuses bastides et des villages très typiques. Nous étions juste à côté de Jegun, un village perché très mignon. D’ailleurs, si jamais l’envie vous prend d’y passer, il faut absolument s’arrêter au restaurant La Halle – on y mange plus que bien et il y a mon péché mignon, le foie-gras – ainsi qu’à la Légende Irlandaise, un bar/pub tenu par le très fun Michael. Nous avons aussi visité Auch, Fleurance, Condom, Larressingle, Montréal – pas besoin d’aller jusqu’au Canada hein -, Fourcès, Lavardens, Vic-Fezensac – un stop pour déjeuner au Pachamama s’impose – Valence-sur-Baise et Eauze. J’ai particulièrement aimé Condom avec ses petites ruelles aux couleurs chaudes, sa cathédrale, son ambiance et son petit port. Ce qui est sûr, c’est que j’y retournerai avec plaisir – et qui sait, cette fois je pourrai peut-être dire bonjour à Pierre de l’Amour est dans le Pré hehe -. Je vous laisse donc découvrir ou re-découvrir plusieurs de mes coups de cœur!

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Here come the holidays! I’ve just been waiting for them for one year. As I had to cancel my July holidays because of an unexpected event, I could only be really enthusiastic when knowing that we were actually travelling in August. Of course, my first question was: « Where? Tell me that we’re not going to the North of France, pleeeease! » – Nb 1: prayer, fingers/toes crossed – Nb 2: the north of france being mentally delimited by a red line in my head and being everything which is above Limoges, hum that is to say a great part of France but it’s really hard to go against my southern origins -. The verdict has been given: we were going to the Gers, an unknow place for me. My mental GPS switched on – yes, I know southern regions by heart hehe -, I instantaneously discovered that this region was just near the Landes and the Pays Basque, that is to say « Oh Yeah »!

Even if it was the first time I’ve been there, I was really happy to discover this region and especially its landscapes, its fine food and wines. There are numerous fortified towns or typical villages. We were near Jegun, a beautiful perched village. If you go there once in your life, stop and eat at La Halle – the food is absolutely delicious and there’s my favourite food ever, foie-gras – and at la Légende Irlandaise, a pub owned by Michael, a fun Irish man. We also visited Auch, Fleurance, Condom, Larressingle, Montréal – like the one in Canada hehe -, Fourcès, Lavardens, Vic-Fezensac – you must absolutely eat at the Pachamama – Valence-sur-Baise and Eauze. I can now say that my favourite place was Condom and its nice streets, cathedral, atmosphere. If there’s one thing I know , it is that I’ll go back there with extreme pleasure. Here are some photos!

 Twenty One Pilots – Heathens

OLYMPUS DIGITAL CAMERALavardens et son petit journal ;)P1030961Valence-sur-BaiseP1030977Et je ne pouvais pas vous laisser sans vous montrer les paysages magnifiques et reposants juste à côté de Jegun