Be Inked

Little BirdsAutumn / Palm Tree

– Photos by chéri –

Vous vous attendiez à un look? Et bien oui mais il y a plus que ça dans cet article – ouh la feinte -. Si si, les jolis oiseaux sur l’épaule c’est nouveau. Pour celles et ceux qui auraient peur, non je ne me suis pas faite tatouer – phobie du sang bonjour et aussi peur de regretter tout ça quand je serai vieille et frippée, si, damned, malheureusement un jour nous serons tous vieux et frippés -. Enfin pour le moment jeunes et vigoureux, on a les moyens de s’amuser avec des jolis tatouages temporaires qui durent de 3 à 10 jours.

Be Inked c’est une entreprise de chez moi basée à Bordeaux – hello les Bordelais et Bordelaises -. Le projet a vu le jour il y a six mois et a émergé après un petit temps de réflexion sur de futurs motifs ou artistes tatoueurs. Pour le moment, il y a déjà pas mal de motifs reprenant des thèmes variés sur le site mais surprise, plus tard, vous pourrez retrouver des collaborations avec des artistes divers: dessinateurs, peintres, graphistes, tatoueurs… L’équipe de Be Inked souhaite aussi développer dans le futur le 100% Made in France, design et conception donc ça laisse de jolies découvertes à envisager.

Quand j’ai vu le choix sur le site je me suis dit waouh. Personnellement, j’ai toujours adoré le concept des tatouages temporaires et déjà, petite, mes parents nous en achetaient à ma sœur et moi. Et puis se faire un vrai tatouage c’est chouette mais franchement, c’est comme tout, on peut le regretter – d’ailleurs se faire tatouer le nom de son chéri au lycée peut entraîner toute une série de grosses ratures ahah -. Du coup avec Be Inked c’est facile, il suffit de choisir son motif, de le découper et de l’appliquer avec de l’eau ou une éponge mouillée. On attend quelques secondes et hop c’est fini, pas de douleur, juste un joli tatouage. Pour ce qui est de la durée de vie des tatouages, les miens ont duré plus d’une semaine avec frottements et douches compris, donc la qualité est là! Je vous laisse avec les différents motifs shootés et pour plus de suspense, vous en verrez d’autres en me suivant sur les réseaux!

Alors, prêtes à essayer les tatoos Be Inked?

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

I’m sure you thought there would be an outfit. Yes there is but there’s something more. Look at my shoulder, there are nice birds. Be reassured, this isn’t a real tattoo – hello hemophobia and hello the fear of regret -. That’s why it’s easy to have fun with temporary tattoos which will last one week.

Be Inked is a Bordeaux based enterprise – hello hello -. It’s not easy to start creating a website, that’s why questions have been answered concerning styles of tattoos. You can find a lot of different ones on the site but there will be surprises and you’ll be able to find collaborations with artists: designers, painters, tattoo artists… Be Inked also wants to increase their Made in France tattoos, you can be sure to do great discoveries on the site in the future!

I was really happy when discovering the wide range of tattoos on their site. I’ve always liked temporary tattoos even as a child when my sister and I used to put some during holidays. Having a real tattoo is great when you do it, but after, you can regret it because of age, situations… – I hope you never tattooed your boyfriend’s name when you were at highschool ahah -. Everything is easy with Be Inked, you just have to choose your style, to cut it out and to put some water on it. Just wait some seconds and here it is, without pain. I’ve been wearing them without any problem for a week, the quality is really nice compared to others. There are many styles in this post but you’ll discover many more following me on the social networks!

Ready to try Be Inked?

 Twenty One Pilots ♥ – JumpsuitShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Pinterest

Publicités

The sweet escape #8 Bordeaux and Lacanau

P1040574P1040579P1040590Oui oui oui, encore une fois Bordeaux. Mais je n’y peux rien si c’est la ville qui m’envoie du rêve et où je veux poser mes valises. J’ai donc profité des vacances pour m’envoler retrouver ma ville de cœur et mon monsieur, tout en n’oubliant pas ma recherche de job là-bas.

Comme à chaque fois, j’étais complètement excitée de voir le nombre de kilomètres descendre sur le GPS et surtout d’apercevoir les quais et le clocher de l’église Saint-Michel – c’est à ce moment que je me sens comme si je revenais chez moi -.

Durant mon séjour, il m’est arrivé de grandes choses – un éditeur dans le coin pour sortir « Céline en Gironde? ». Quoi, avouez que Caroline est so has been en 2017 -. En bref, j’ai pu découvrir Eurasie – mode enthousiasme puissance 10 devant les fortune cookies activé, mais oui, pour faire comme dans Freaky Friday -, m’initier à la cuisine chinoise et l’apprécier – j’avoue que préférant largement les sushis je n’avais pas vraiment fait l’effort de goûter avant, oui je sais ce n’est pas bien -. J’ai pu mourir de peur en allant voir Split, bien qu’après coup, même si je sais que le visage de James McAvoy me fera toujours peur, je me sois dit que le scénario était bien ficelé. J’ai pu tester le premier Starbucks de ma vie. Certes, certains diront que je m’exalte pour un rien. Et bien à ceux-là je réponds que je n’en ai absolument rien à faire, j’aime être contente d’un rien, vraiment.

J’ai donc réalisé des choses – ou plutôt infligé des choses comme dirait mon monsieur? hehe -. Mais les jours où il ne travaillait pas, nous avons pu en profiter à deux, ce qui est quand même mieux. Nous avons été à Bordeaux et nous nous sommes promenés sur les quais, nous avons traversé la fête foraine place des Quinconces et nous avons fait un peu de shopping dans la rue Sainte Catherine et la Promenade Sainte-Catherine – koeurkoeurpaillettes -. Mais le jour Cherry on the Cake a été le samedi. Comme il faisait très beau et que les températures étaient douces, nous sommes partis direction la playa, à Lacanau. Je ne connaissais pas du tout, je ne connaissais en fait qu’Arcachon et la Dune du Pyla en Gironde, mais j’en avais déjà entendu parler en tant que spot de surf. J’ai donc été ravie d’y faire un tour et de retrouver mon océan chéri! Nous nous sommes promenés sur le front de mer, nous avons fait les boutiques et nous avons même pu manger des glaces, ce qui est un cas rare pour moi qui réside dans une région polaire – si si le Limousin est le nouveau Pôle Nord -.

Je vous laisse donc avec des photos ensoleillées de ce séjour. Et vous, vous avez déjà fait un tour en Gironde?

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Yes, I went to Bordeaux again. But I can’t stop loving it. That’s why I spent the holidays there, to meet my man and to find a job too.

As usual, I was really excited when seeing the distance left and most of all, seeing the Garonne and Saint-Michel’s church – I feel home at this very moment -. 

A lot of things happened during this trip – is there someone to publish « Céline goes to Gironde »? It will be best than Caroline which is really has been -. I discovered Eurasie – wooooooh, there were fortune cookies ! -, I learnt how to cook Chinese products – I had told myself I wouldn’t like for so long, but finally that proved to be wrong -. I could even be frightened while watching Split, and while I’ll probably be frightened by James McAvoy forever, I must admit that the script was really good. And I drank my first Starbucks. Okay, some of you will probably think that it’s not worth feeling enthousiast about it, but let me be happy with little things in life.

Thus, I did great things, my man agrees with it. When he wasn’t working, we could enjoy greater days. We went to the city center and saw the quais, the funfair place des Quinconces and we did some shopping at the Promenade Sainte-Catherine – loooove -. But the cherry-on-the-cake-day was on Saturday. The weather was mild and sunny, so we went to the sea, to Lacanau. I didn’t know that place, I actually only knew Arcachon and the Dune du Pyla in Gironde, but I had heard about it for surfing spots. I was so happy to see my beloved ocean! We walked along the sea, made some shopping in cute shops and could even buy ice-creams! 

Here are some sunny photos. What about you, did you ever visited Gironde?

 Lower Than Atlantis – Had EnoughP1040606P1040607

Heart of Darkness.

DSC_0062DSC_0051

DSC_0065

– photos taken by Anthony

Gilet: NewYorker / Top: H&M / Jean: Zara / Boots: Zara

Chaotique. S’il y a bien un mot qui peut résumer ma semaine, c’est celui-ci. Tout a commencé la semaine dernière, quand, pour annoncer la fin de l’Été, l’orage et la pluie ont décidé de nous faire un petit coucou. Résultat: malade, fiévreuse et épuisée tout au long de la semaine. Et puis comme pour remuer le couteau dans la plaie, l’Automne a décidé de poser ses valises pour trois mois avec son copain le Froid. Et autant dire que moi, le Froid, ce n’est pas mon copain, et que quand l’Été décline, je n’ai qu’une hâte, c’est que Mars revienne. Mais bon, mon oreille ne peut que me souffler « cope with it ». Les mots « couverture », « chocolat », « écharpe », et « chiller le dimanche devant la fenêtre en regardant le froid dehors » – d’accord, j’en conviens que ce n’est pas un mot, mais « chiller » tout seul aurait été un peu faible – ont donc commencé à occuper mon esprit. Pour ne pas finir cet article sur un mot négatif, je dirais quand même qu’il y a eu du bon cette semaine, puisque j’ai revu une amie que je n’avais pas vue depuis un an et demi! Alors finalement, je résumerais cette semaine par une petite équation:

Friends > Illness

Et parce que j’ai aussi été touchée par le discours d’Emma Watson à l’ONU, je ne peux que vous encourager à aller le voir. Parce que malheureusement, tout ce qu’elle dit est vrai.

PSST, un petit vote pour moi ici? Merci d’avance!

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

♪ Fall Out Boy – Centuries