Peaceful

– Photos by chéri –

Dress: Zara / Jacket: Mango / Baby sandals: Pimkie / Hat: Pimkie

Est-ce qu’on ne serait pas partis pour l’année la plus moisie des temps? Non parce qu’il est où le soleil là? J’aimerais bien prendre 50 teintes de bronzage, au lieu de ça je ressemble à un vieux sushi. Mais tant pis, hors de question que je ressorte les jeans, y’en a marre d’être coincée comme un saucisson, les robes et les jupes c’est tellement mieux. Du coup ni une ni deux, j’ai sorti ma petite robe blanche Zara – vouiii toujours du blanc, mais j’aime j’aime – et surtout mon dernier gros coup de cœur, mes compensées vichy Pimkie! J’ai toujours été attirée par le style babydoll et ces cuties ne font que confirmer. Tout ça pour partir en dimanche – je n’ai pas de we -, juste parfait! Vous aimez le style espadrille compensée?

PS: Je vous propose un article un peu différent pour une prochaine fois, si vous avez des questions à me poser sur n’importe quel sujet, j’y répondrai avec plaisir, vous pourrez en savoir davantage sur moi comme ça :)

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾ 

Isn’t it the worst year ever when talking about the weather? Where is the sun? I feel like a white sushi because I can’t tan. It is totally out of the question for me to wear jeans with 25 degrees, I love dresses and skirts so much this year. Yesterday, I wore my white favourite Zara dress  – yes, always whiiiite – with my lovelyyy Pimkie heels! I’ve always been in love with the babydoll style and theses cuties just highlights it. This outfit is perfect for a sunday look, isn’t it? Do you like these heels?

PS: For my next post, you can ask me whatever question you like, I’ll answer you. So feel free to ask if you want to know more about me :) 

 The Kooks – No Pressure

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Pinterest

 

Publicités

Knowing how to fall.

IMG_0125IMG_0124IMG_0122image1 (1)IMG_0123

– photos taken by  Anthony –

Shirt: Zara / Jean: Pimkie / Shoes: Zara

Il y a peu, j’ai commencé un nouveau livre. Je suis tombée sur cette citation à la page 103: « l’importance de savoir tomber ». Alors je sais que ce début d’article peut vous paraître anecdotique, que vous pouvez vous demander si je ne suis pas devenue folle en faisant ma reconversion dans le blog littéraire. Je vous rassure, je suis toujours là, en chair et en mode. C’est juste que comme tout le monde, la vie ne m’épargne pas forcément et qu’il peut y avoir des bas. Voilà la raison de mon absence, en plus de tout le travail que j’ai toujours. Les vacances arrivant tout de même – je les attends avec impatience depuis très longtemps -, je reviendrai plus souvent entre mes semaines d’absence pour cause de soleil – j’ai quand même le droit d’en profiter- , mais je vais vraiment avoir besoin de me ressourcer.

Malgré toutes les mauvaises nouvelles, il y a quand même eu une nouveauté. Avec mon ami et photographe Anthony, nous nous sommes embarqués dans une nouvelle aventure, celle de la réalisation de shootings pour de nouveaux créateurs. Nous n’y avions jamais pensé avant, le projet nous a été proposé et nous avons accepté avec beaucoup d’enthousiasme. Il n’y a rien de mieux que de pouvoir partager des projets avec ses amis, et qui sait ce que l’avenir nous réserve dorénavant.  C’est justement pour ce shooting d’un nouveau genre que l’on m’a fait une coiffure que je n’ai pas l’habitude de porter. En fait, dès que je « perds » ma mèche de devant, je me sens nue et je me sens revenir à ma baby face. Mais je me suis dit qu’il était temps de me rebeller de la mèche et why not ne pas garder cette tête. Et puis je partage avec vous mon amouuuuuuuur de chemisier trouvé en soldes à Zara – on ne perd jamais ses origines, je suis et resterai Zara addict -, avec je le sais, mes ballerines vues et revues mais dont je ne peux pas non plus me passer tellement je les aime. Coïncidence? Zara aussi. Suis-je la seule à être une Zara addict?

PS: Non tu n’es pas soudainement devenu(e) daltonien(ne), mes épaules sont bien rouge écrevisse, la faute à une journée de rencontre athlétisme sur un stade. Mais chut.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Recently, I began reading a new book and I fell on that quote: « It’s all about knowing how to fall ». Okey, the beginning of this post must be quite strange compared what I’m used to write. But be reassured, I’m still there in fashion and bone. But I’m like everybody, life’s hard sometimes. That’s why I haven’t been there for a while. But holidays are finally coming and I’ll be able to post more, between some trips, I really need to relax.

Among all theses bad news, there was fortunately something cool. With my friend and photographer Anthony, we began making shootings for brands or new designers. To be honnest, we hadn’t thought about it before: a new designer came to ask us for our help and that was the triggle, that’s as simple as that. There’s nothing better than a fun project and who knows, maybe some surprises are waiting for us in the future. For the needs of this new shooting, I had to wear a special hairstyle. Actually, I feel strange when I haven’t my usual hairstyle. But I decided to keep it for the blog even if I feel like having a baby face here. And I can show you my latest crush on this Zara shirt – I’m and I’ll always be a Zara addict -, with the ballerinas you already know – but I’m so much in love with them ahah -. What about you, are you a Zara addict too?

PS: No, you’re not colour-blind, my shoulders are really red because of a huge sunburn.

  Paradis – Toi et Moi