Polar bear

20170110_01063020170110_010804– photos taken by  Jérémy –

 Coat: Bershka / Jean: Pimkie / Boots: Minelli / Scarf: Zara

Les fêtes de fin d’années sont passées et dès le lendemain j’avais envie d’enlever toutes les décorations de Noel des rues, parce que hé oh, c’est terminé hein! Oui, 1er Janvier ne veut pas dire résolutions pour moi – franchement qui les tient encore, mieux vaut faire ce qu’on a envie à la place -, mais plutôt revenir du « bon » côté du calendrier, celui qui amène au Printemps, aux jours qui rallongent pour nous ramener au temps des picnics et des jambes à l’air. En bref, on peut anticiper l’Été et au vu du désastre ambulant qu’est le temps, ce ne serait pas un luxe.

Cet Hiver est étrange pour moi, alors que j’ai vécu l’année dernière complètement sur les rotules à cause de mon ex job, cette année je me surprends à Vivre avec un grand V. Alors certes, être en recherche d’emploi n’est pas non plus la folie tous les jours, la stagnation devient pesante à la longue, d’autant plus quand on veut bouger. Oui mais, parce qu’il y a un mais, je me suis rendue compte que je n’avais jamais fait autant de choses que depuis Septembre, que je n’avais jamais eu autant de projets en tête, et que j’avais aussi beaucoup évolué, et sur ce plan le bilan est extrêmement positif. Donc pour fêter ça je ne pouvais que sortir  mon manteau sheepsheep – je précise qu’aucun mouton n’a été victimisé comme me demandait gentiment un enfant à l’endroit où je travaille, aah les enfants – et profiter des quelques beaux jours de l’Hiver en couleurs nudes pour rompre la monotonie  – on a même pu sortir les lunettes de soleil, oh yeah, mais je vous rassure, il faisait froiiid quand même, sinon ça ne serait pas drôle- . Et à Collonges la Rouge avec Jérémy, parce que c’est toujours mieux à plusieurs.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Christmas is behind us, that’s why I felt like removing every little Christmas decoration because it’s now time to feel new. January doesn’t mean resolutions – Is there someone seriously keeping them ? I feel like doing what I want instead of suffering ahah – but going back to the « good » side of the year, to Spring, longer days, picnics and skirts or shorts. We can anticipate Summer and that’s the greatest thing to do when seeing that awful weather.

This Winter is quite strange for me, while I’ve been really exhausted with all the pressure I had in my ex job last year, I’m now Living. No, I won’t tell you that searching for a job is great everyday, being unable to move to Bordeaux is depressing. But, because there will aways be a « but », I realised I’d never been able to make so many things, to have so many projects or to evolve so much than this year, and this is really positive. Feeling positive, I wanted to put on my happy sheepsheep coat to enjoy sunny days in Winter – no sheep was killed for this coat if you were afraid of it -. And we went back to Collonges la Rouge with Jérémy, because hanging out with friends is always a good idea to add good vibes.

 Peter Peter – Loving Game

 

Be a marshmallow when it’s grey outside + Concours FB

img_0028img_0051img_0173– photos taken by  Jérémy –

Graou outfit: Coat: Topshop / Shirt: Zara / Jean: Pimkie / Shoes: André

Qui a dit que l’Automne et l’Hiver c’était triste, qu’il faisait gris ou froid, que ça ne donnait pas envie de sortir et que les gens faisaient la tête? Humm, oui, moi bien sûr hehe. Enfin c’était avant, avant que je ne découvre cette petite merveille, celle qui allait me rabibocher – quoi plus personne ne dit ce mot? Et ben moi si d’abord, je dis ce que je veux ici – avec Monsieur l’Hiver. J’ai nommé ce que certains appelleront peaudebarbapapatoutdroitsortiedonnesaitoù mais qui pour moi est ma grosse guimauve fluffy bien chaude. Parce que si l’Automne/Hiver c’est gris – tu as vu comme pour moi il n’y a plus que deux saisons dans la vie? -, il fallait une couleur bien pétareuh – prononcé avec l’accent marseillais -, bien « hé oh je suis daltonnienne du gris et moi je vois la vie en rose ». Bon, il est vrai qu’avec ce manteau, je ne passe pas inaperçue, tout le monde dans ma ville se retournant sur mon passage et roulant de gros yeux genre « mais wtf la fille ». Sauf que vous savez quoi, je me suis toujours moqué de ce que les gens pensaient en mode – j’inclue également ma mère qui a souvent associé certaines de mes lubies à une crise de type cardiaque – et je suis totalement en phase avec ma guimauve. Et puis je vous présente deux looks autour de cette pièce, talons/pas talons – moi je préfère ma tenue graou, ce n’est pas pour rien qu’on me surnomme Féline hehe -. Et vous, vous avez déjà adopté une guimauve, qu’elle soit rose ou d’une autre couleur non conforme à l’Automne/Hiver? Quelle tenue vous plaît le plus?

Et comme annoncé dans le titre de l’article, j’organise un joli concours sur la page facebook du blog. Alors rendez-vous nombreux ici pour participer, les conditions sont dans le post! Bonne chance :)

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Who told you that Fall and Winter were sad, that it was grey or cold, that we didn’t want to go outside, that people were sad too? Humm, me of course hehe. But that was before. Before I found that baby, which is going to change my mind. This baby will probably be called cottoncandycomingfromnowhere but I actually call it my big warm fluffy marshmallow. Because if Fall/Winter is grey – did you see that I had two seasons instead of four in my head? -, I wanted a catchy colour to say that I was colour-blind and that grey was pink to me, to see life in piiink. That’s true that I get myself noticed when wearing it and that people can think that I’m an alien. Never mind, I never paid attention to what the other were thinking about concerning fashion, I’m totally in tune with my marshmallow. And here are two outfits, with heels and with mocassins. What about you, did you ever adopt a coloured marshmallow coat during Fall or Winter? What is your favourite outfit?

Black outfit: Coat: Topshop / Shirt: Vila / Jean: Pimkie / Shoes: Pimkie

 Randy – Justiceimg_0085img_0095img_0199

Knowing how to fall.

IMG_0125IMG_0124IMG_0122image1 (1)IMG_0123

– photos taken by  Anthony –

Shirt: Zara / Jean: Pimkie / Shoes: Zara

Il y a peu, j’ai commencé un nouveau livre. Je suis tombée sur cette citation à la page 103: « l’importance de savoir tomber ». Alors je sais que ce début d’article peut vous paraître anecdotique, que vous pouvez vous demander si je ne suis pas devenue folle en faisant ma reconversion dans le blog littéraire. Je vous rassure, je suis toujours là, en chair et en mode. C’est juste que comme tout le monde, la vie ne m’épargne pas forcément et qu’il peut y avoir des bas. Voilà la raison de mon absence, en plus de tout le travail que j’ai toujours. Les vacances arrivant tout de même – je les attends avec impatience depuis très longtemps -, je reviendrai plus souvent entre mes semaines d’absence pour cause de soleil – j’ai quand même le droit d’en profiter- , mais je vais vraiment avoir besoin de me ressourcer.

Malgré toutes les mauvaises nouvelles, il y a quand même eu une nouveauté. Avec mon ami et photographe Anthony, nous nous sommes embarqués dans une nouvelle aventure, celle de la réalisation de shootings pour de nouveaux créateurs. Nous n’y avions jamais pensé avant, le projet nous a été proposé et nous avons accepté avec beaucoup d’enthousiasme. Il n’y a rien de mieux que de pouvoir partager des projets avec ses amis, et qui sait ce que l’avenir nous réserve dorénavant.  C’est justement pour ce shooting d’un nouveau genre que l’on m’a fait une coiffure que je n’ai pas l’habitude de porter. En fait, dès que je « perds » ma mèche de devant, je me sens nue et je me sens revenir à ma baby face. Mais je me suis dit qu’il était temps de me rebeller de la mèche et why not ne pas garder cette tête. Et puis je partage avec vous mon amouuuuuuuur de chemisier trouvé en soldes à Zara – on ne perd jamais ses origines, je suis et resterai Zara addict -, avec je le sais, mes ballerines vues et revues mais dont je ne peux pas non plus me passer tellement je les aime. Coïncidence? Zara aussi. Suis-je la seule à être une Zara addict?

PS: Non tu n’es pas soudainement devenu(e) daltonien(ne), mes épaules sont bien rouge écrevisse, la faute à une journée de rencontre athlétisme sur un stade. Mais chut.

▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾▾

Recently, I began reading a new book and I fell on that quote: « It’s all about knowing how to fall ». Okey, the beginning of this post must be quite strange compared what I’m used to write. But be reassured, I’m still there in fashion and bone. But I’m like everybody, life’s hard sometimes. That’s why I haven’t been there for a while. But holidays are finally coming and I’ll be able to post more, between some trips, I really need to relax.

Among all theses bad news, there was fortunately something cool. With my friend and photographer Anthony, we began making shootings for brands or new designers. To be honnest, we hadn’t thought about it before: a new designer came to ask us for our help and that was the triggle, that’s as simple as that. There’s nothing better than a fun project and who knows, maybe some surprises are waiting for us in the future. For the needs of this new shooting, I had to wear a special hairstyle. Actually, I feel strange when I haven’t my usual hairstyle. But I decided to keep it for the blog even if I feel like having a baby face here. And I can show you my latest crush on this Zara shirt – I’m and I’ll always be a Zara addict -, with the ballerinas you already know – but I’m so much in love with them ahah -. What about you, are you a Zara addict too?

PS: No, you’re not colour-blind, my shoulders are really red because of a huge sunburn.

  Paradis – Toi et Moi